Les riverains du littoral sont très touchés. Au Togo, dans un reportage réalisé récemment  certains riverains sont presque devenus des gardiens de l’océan parce que ne sachant à quel moment l’océan peut faire irruption dans leur concession.

La menace est bien prise au sérieuse et les Etats du littoral ne sont pas restés inactifs. Un projet régional visant à renforcer la résilience des habitants du littoral est exécuté dans les six pays.

Le groupe de la banque mondiale vient d’apporter un appui financier de 210 millions de dollars au projet  d’investissement dans la résilience exécuté  dans le cadre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA).

« Le Projet d’investissement dans la résilience-WACA est une réponse collective au besoin urgent de lutter contre la dégradation du littoral selon une approche régionale et intégrée. Cette opération va permettre de renforcer la résilience des populations ouest-africaines et transformer leurs moyens de subsistance », a indiqué  Makhtar Diop, vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique.

Divers chantiers seront exécutés dans chacun des pays bénéficiaires pour lutter contre l’érosion côtière. Il s’agit entre autres de la fixation des dunes, restauration de zones humides et de mangroves, rechargement des plages et construction d’ouvrages de protection et de digues.

Le donateur explique que le projet contribuera à réduire les inondations en restaurant les lagunes et les systèmes de drainage et en améliorant la gestion des bassins versants. Des travaux seront également réalisés pour un meilleur traitement des déchets marins et des déchets industriels ou municipaux, ainsi que des déversements d’hydrocarbures.

Selon les experts de l’institution, les zones côtières représentent environ 42 % du PIB de l’Afrique de l’Ouest. Elles accueillent près d’un tiers de la population, qui est donc particulièrement vulnérable aux conséquences du changement climatique.

L’érosion côtière, aggravée par des inondations fréquentes, la croissance démographique et le développement sauvage du littoral font peser des pressions accrues sur l’environnement et les ressources de cette région.

Mots-clés :

Votre avis