Une seconde vie aux sésames

"L’huile traite les maux d’estomac, ulcère, diabète, l’hypertension. Bio sans cholestérol, elle est aussi efficace en cas de constipation", informe –t-elle. 

Mme Salamatou souligne que sa jeune entreprise "OSCAR" à partir de la transformation du sésame est arrivée à créer une véritable chaîne qui part de la terre avec les graines de sésames à l’extraction de l’huile pour la consommation directe.

Lire aussi : Au Niger, Macron devient le père Noël des producteurs

Elle cultive le sésame sur 4 hectares et se fait aider par 20 femmes qui trouvent aussi leur compte.

"La plus grande particularité de cette huile est qu’elle ne se prépare pas au feu. Elle se consomme directement", confie Salamatou dont l’ambition est de valoriser les produits locaux africains.

Lire aussi : L’or violet nigérien va connaître une nouvelle renaissance

Pour une production mensuelle de 100litres, elle projette améliorer les outils d’extractions jusqu’alors artisanaux pour augmenter le volume et trouver d’autres marchés. 

Mots-clés :

Votre avis