25 acteurs de la filière maraichère au Togo (chercheurs, vulgarisateurs et producteurs maraichers) se forment depuis lundi à Lomé sur les technologies modernes appliquées aux cultures maraichères en Israël.

La formation est assurée deux experts israéliens dont Dar Zion, formateur principal. Le choix des semences, le traitement et la gestion de l’eau (comment irriguer selon les différents sols et la quantité d’eau), la protection des cultures maraichères sont les trois principaux modules de la formation qui va durer 10 jours.

Cette formation couplant la théorie à la pratique sera l’occasion pour les participants de faire des sorties de terrain sur les parcelles de la station de recherche de l’ITRA (institut technique et de recherche agronomique) à Davié (30 km de Lomé).

A la fin des travaux, une dynamique de collaboration sur la filière entre différentes institutions du Togo et d’Israël sera lancée.

"La présente formation vient renforcer la coopération entre le Togo et l’Israël. Des étudiants togolais sont formés chaque année en Israël. Mais ces derniers temps, les experts viennent au Togo pour former d’autres acteurs sur place", s’est félicité Ouro-Koura Agadazi, ministre en charge de l’agriculture.

Il a également salué la dynamique d’une coopération agricole exemplaire entre les deux Etats soulignant que cette année, les boursiers togolais qui étudieront en Israël ont doublé, passant de 15 à 30.

 

Votre avis