Sur la photo de gauche à droite (Don Clark, Selom Klassou, David Gilmour, Olow-n’djo Tchala de l’ONG Alafia)

Déjà, Whole Food Market entretien un partenariat étroit avec l’ONG Alafia qui fabrique notamment des savons, des shampoing et des produits à base de beurre de karité et de l’huile de noix de coco qui sont vendus dans les supermarchés au Canada, aux Etats Unis et au Royaume Uni.

Don Clark veut renforcer ce partenariat historique avec l’ONG Alafia tout en offrant davantage d’opportunités aux entrepreneurs togolais à exporter sur le marché américain.

Il l’a dit mercredi au chef du gouvernement, Komi Sélom Klassou en présence du diplomate américain à Lomé, David Gilmour.

"Nous avons discuté des opportunités que nous pouvons avoir ici au Togo afin d’avoir d’autres partenariats en dehors de Alafia", a-t-il indiqué.

Don Clark s’est félicité de l’écoute attentive du premier ministre qui a notamment partagé la vision du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, celle de faire du Togo un pays émergent et influent, non seulement pour l’intérêt de la population togolaise mais avoir une influence économique sur le plan régional.

L’entreprise américaine Whole Food Market  est spécialisée dans la distribution alimentaire de produits biologiques.

Les relations commerciales qui lient le Togo et les Etats-Unis, surtout via l’AGOA (African Growth Opportunities Act) encouragent les opérateurs économiques américains à s’intéresser au marché togolais.

Sur la photo de gauche à droite (Don Clark, Selom Klassou, David Gilmour, Olow-n’djo Tchala de l’ONG Alafia)

Votre avis