Philippe Awaga

C’est ce que pense Philippe Awaga, promoteur du premier mini salon du digital et l’innovation ouvert samedi à Lomé.

"Les jeunes startups participants au salon auront à proposer des innovations pour que les paysans puissent bien profiter de leur champ, de leur culture et de leur récolte", a-t-il confié.

Il précise que les solutions toucheront entre autres,  la collecte des données agricoles (data),  meilleure maitrise du GPS et de conduite de drones ; des plateformes d’achat et de vente de produits agricoles etc.

"Je pense que ces applications peuvent aider les producteurs togolais et africains en général à avoir des informations sur leurs sols et sur leur cultures afin d’accroître leur rendement et avoir accès au marché", souligne Philippe AWAGA.

Pour lui, il y a du savoir-faire togolais dans le domaine de nouvelles technologies et de l’innovation capable de contribuer à la modernisation de l’agriculture togolaise.

Le mini salon digital regroupe une vingtaine d’exposants spécialisés dans le système d’information géographique, la collecte de données (la data), développeurs de sites web, d’application.

Outre les conférences et expositions, les participants auront à partager leurs expériences de réussite, leurs innovations et inventions, et surtout la passion d’entreprendre en tant que startup.

Votre avis