Johson Kueku-Banka (crédit photo www.republicoftogo.com)

Pour la 15ème foire internationale de Lomé, "La chaîne de valeur, vecteur du progrès économique", sera le thème central de cette grande messe commerciale dont le Burkina-Faso est le pays invité d’honneur.

Lire aussi : Sawadogo, le paysan intègre du Burkina

Le Burkina va exposer tout son savoir-faire dans la production du beurre de karité, du sésame, de l’anacarde, du coton et d’autres produits dérivés qui font la particularité du pays des hommes intègres.

Une chaine de valeur agricole qui n’a laissé indifférent le patron de la FIL qui espère à l’échange d’expertise qui sera bénéfique au secteur de l’agriculture. 

La FIL 2018 se tiendra du 23 novembre au 10 décembre prochain.

"1000 exposants et 300.000 visiteurs sont attendus au Centre Togolais des Expositions et foires de Lomé (Togo2000)", annonce M. Banka.

Le ministre du commerce, Bernadette Legzim-Balouki en lançant jeudi  la campagne de promotion de la FIL 2018, a rappelé que l’édition de cette année "offrira comme opportunité la promotion des échanges et service de tous les secteurs d’activité économiques, les rencontres entre professionnels pour le développement des activités commerciales entre les différents Etats".

Elle a souligné l’édition 2018 sera une belle occasion pour le Togo et le Burkina d'activer les niches de production et de commercialisation des biens agricoles, semi-transformés et industriels.

*Comprendre les termes filières et chaînes de valeurs

La filière est définie comme l’ensemble des activités des industries relatives à un produit de base.

Le terme filière est lié à la matière qui rentre dans l’ensemble du processus ; filière coton par exemple.

Une filière est composée d’un ensemble de chaîne de valeur. La particularité de la chaîne de valeur c’est qu’elle est orientée par un marché ou un produit fini qui guide la chaîne.

C’est ainsi qu’on parle de chaîne de valeur chocolat, ananas séché, poulets locaux.

Plus d’information sur le site du CETEF

Votre avis