Les ingénieurs du Togo de plus en plus engagés

"La problématique de la mécanisation n’est pas encore résolue et c’est aux ingénieurs agricoles d’intervenir à ce niveau", note Marius Bagny, nouveau 1er vice-président de l’Ordre National des Ingénieurs du Togo (ONIT).

"Nous pouvons également apporter une contribution remarquée pour tout ce qui est de la préparation des sols, la production et la transformation des produits agricoles", ajoute-t-il.

Lire aussi : La mécanisation agricole, un concept assez mal compris

Par ailleurs, Marius se réjouit que depuis que l’ordre a commencé à gagner en visibilité à partir de septembre 2018, les ingénieurs sont désormais sollicités pour apporter leur avis.

Marius Bagny, 1er vice-président de l'ONIT

"En un laps de temps, nous avons été sollicités par différentes institutions. Aujourd'hui par exemple, l’ONIT est représenté au sein de la commission d’inspection des travaux des ouvrages en construction au Togo. Au-delà de ça, nous avons été sollicités par la Banque Mondiale pour certains ateliers sur des thématiques d’ingénierie", s’en félicite-t-il.

Lire aussi : Ingénieur : qu’as-tu fais pour le Togo ?

"Les gens font des forages, les gens sont en train de vouloir acheter des tracteurs, les gens veulent installer des usines donc nous sommes sollicités à ce niveau mais il est important que cela soit fait dans un bon encadrement et que l’ingénieur quand il preste, que ça soit en toute responsabilité, qu'il fasse le bon travail," souligne M. Bagny.

Lors d’une assemblée générale extraordinaire de l’ordre tenue samedi à Lomé, des pas ont été franchis sur la création de l’ordre national des ingénieurs du Togo (ONIT).

Il s’agit entre autres de la mise sur pied, du conseil national de direction de l’ordre et le comité d’éthique et de déontologie. Tous espèrent le vote de la loi sur la règlementation de la profession d’ingénieur au Togo.

Mieux la profession est bien encadrée, plus, ils seront utiles pour apporter tout leur savoir-faire au développement du pays.

-----------

Anani E.

Votre avis