Séna Adéssou

L’institut africain pour le développement économique social – centre africain de formation (INADES FORMATION) basé au Togo a imaginé une solution pour contrer cette dégradation des sols.

Il s’agit du projet d’agriculture organique régénérative au Togo qui vient d’obtenir un appui financier du Programme des nations unies pour le développement (PNUD). La cagnotte : 24 millions F.cfa.

En 18 mois, les fonds serviront à trouver des solutions à la dégradation des sols tout en proposant des pratiques innovantes aux paysans.

De manière plus concrète, 250 acteurs de développement sur des pratiques innovantes seront formés, un site pilote de production et de commercialisation d’intrants agricoles sera implanté pour la circonstance dans la ville de Dapaong (région des Savanes/nord-Togo).

 L’Institut s’engage à encourager à l’échelle nationale des pratiques de productions de biofertilisant à base de bouse de vache ; des captures de microorganismes ; enrobage des semences ; production de compost Bokassi*.

"La santé de la terre devient une priorité en matière de développement. Nos terres agricoles se dégradent et pour la production agricole et forestière, une meilleure gestion des terres devient capitale. Ce que nous allons faire, c’est l’utilisation des pratiques qui sont basées sur des matériaux locaux. Ce ne sont pas des pratiques importées, mais des pratiques inhérentes à nos habitudes. Des pratiques testées sur le terrain et qui ont fait leur preuve", explique Séna Adéssou, directeur bureau national d’INADES à agridigitale.

---------------

Bokassi* : une autre forme de compost très enrichie qu’on peut produire dans très peu de temps.

2 Contribution(s)

  1. GOMASSI BRICE say:

    Vonjour a vous ,felicitation pour votre initiative.. Voulez vous bien partager avec nous la technique de "BOKASI"? La degradation du sol est un probleme d'ordre universel car l'equilibre fragile du sol regularise celui de l'atmosphere.. A mon humble avis, meme avec des centaines de miliard sans une prise de conscience effective du monde agricole, l'avenir du Monde sera hypotheque. Ce probleme doit etre pris de maniere serieuse et impliquer touts les acteurs tout comme ceux de l'information et la communication.. Il faut une agriculture basé sur le respect de l'echologie.. Utilisation du Mucuna pour couvrir les sol contre les rayons solaire et l'ecoulement d'eau de pluie qui errose nos sol.. Une culture sous couverture vegetale sans labour, sans deserban chimique sans pesticide chimique ni angrai syntetique mineralisant, introduire l'elevage des abeil sur toutes les parcelles agricole, associet l'agroforeterie , l'agropastorale dans la meme synergie.. Il faut obligatoirement planter des arbres de maniere ordonner et structuré dans le champ, elever des volailles afin que ces dernier deserbent, nous debarassent des insecte nuisiblent et avec leur fiente fertiliser le sol.. Merci a vous pour vos efforts et engagement, que la consciene humaine finisse pas prendre le dessus sur la cupidite , l'ignorance et le desinteressement car la sirvie du Monde c'est l'affaire de tous

    12/01/2019 09:47:49
  2. KOMADAN KOKOU Mawouko say:

    Agir pour les changements positifs du sol est une bonne idée ....

    11/01/2019 16:27:13

Votre avis