Fort recul des rendements en maïs grain

Terre-net.fr relate les estimations de rendements en maïs grain, département par département (MAJ) en France pour la récolte 2018.

"Ces données montrent un fort recul des rendements en maïs grain par rapport à l'année dernière, notamment dû à la sécheresse sévissant encore dans de nombreuses régions françaises", écrit le site d’information agricole.

Il ajoute que "la production de maïs grain (irrigué et non irrigué, y compris semences) pourrait atteindre 12 millions de tonnes, soit - 14,4 % sur un an et - 15,5 % par rapport à la moyenne 2013-2017".

Terre-net.fr citant Agreste, service statistique du ministère français de l'Agriculture signale que "le potentiel de rendement du maïs grain est estimé en forte baisse comparé à l'année dernière : 89,9 q/ha au lieu de 103,7 q/ha". (Lire l’intégralité ICI).

Lemonde.fr informe de l’ouverture ce dimanche du Salon international de l’alimentation (SIAL), qui a lieu à Paris-Nord-Villepinte, en Seine-Saint-Denis, du 21 au 25 octobre.

"Organisée tous les deux ans, cette grand-messe de la bouffe offre une vitrine aux entreprises internationales et aux PME françaises désireuses de signer des accords de distribution. Et met en exergue 800 innovations scrutées par les visiteurs prêts à grappiller de nouvelles idées, à chercher l’inspiration", écrit le journal.

"Produits bio et malbouffe se côtoient au Salon international de l’alimentation, près de Paris, où les industriels présentent leurs dernières nouveautés censées coller aux souhaits d’un consommateur… parfois quelque peu schizophrène", commente Lemonde.fr dont voici l’intégralité du sujet ICI).

Commodafrica.com a pour sa part diffusé une chronique sur les matières premières agricoles au 18 octobre 2018.

"La hausse du real brésilien ces deux dernières semaines -depuis que  le candidat du Parti social-libéral (extrême-droite) Jair Bolsonaro, le chouchou des marchés financiers locaux, a obtenu  le 7 octobre 46% des voix au premier tour des présidentielle- impacte nombre de marchés de matières premières agricoles sur lesquels le Brésil est leader", note le site qui a exposé l’évolution des cours du cacao, café, caoutchouc, coton, huile de palme, riz et sucre sur le marché mondial. (Lire l’intégralité du sujet ICI)

Lematin.ma informe dans une tribune signée du confrère Lahcen Oudoud que "le secteur agricole marocain est en train de se mettre au digital pour réussir sa transformation".

"Cette orientation est promue essentiellement par le ministère et le groupe OCP. Le premier se dote d’une équipe de 30 ingénieurs affectés à la mise en place des solutions numériques ciblant en priorité les petits agriculteurs, le second a mis au point avec l'Université Mohammed VI polytechnique une business unit dite «Agri Edge» qui transforme les données agricoles en informations décisionnelles pour les agriculteurs", lit-on dans cette tribune dont voici l’intégralité ICI.

Enfin, une note de divers avec lafranceagricole.fr qui rapporte qu’un producteur a transformé la cabine de son tracteur en karaoké. Détails à lire ICI.

Mots-clés :

Votre avis