José Graziano da Silva, Directeur Général de la FAO

"24 millions d'entre eux ne sont pas scolarisés. Et près d'un enfant sur dix dans le monde vit dans des zones de conflit. L'instabilité politique, les défis du marché du travail et un accès limité à la participation politique et civique ont conduit à un isolement croissant des jeunes dans les sociétés", déplore l’Onu.

José Graziano da Silva, directeur général de  l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) préconise à titre de thérapie dans un message vidéo, qu’il faut créer de nouvelles opportunités pour les jeunes pour faire face aux défis sociaux et économiques en Afrique et partout dans le monde.

S’il croit que le secteur agricole et spécialement la chaine alimentaire sera la principale source de revenu pour bon nombre d’africains dans les années à venir, il estime cependant que cela ne couvrirait pas la demande en emploi sur le continent où chaque année, environ 10 millions de jeunes arrivent sur le marché de l’emploi.

"On ne peut espérer que tout ce monde puisse obtenir de l’emploi dans le secteur agricole qui est encore traditionnel", analyse M. Graziano. 

Il suggère qu’il faut examiner le potentiel des activités non agricoles en lien avec l’urbanisation en cours et l’accroissement de la demande sur le marché alimentaire.

Pour lui, "les investissements dans les infrastructures permettent de connecter le monde agroalimentaire regroupant les producteurs, les transformateurs, les distributeurs et tous les acteurs de la chaine de valeur".

"Nous devons promouvoir ce qu’on peut appeler urbanisation rurale en offrant de meilleurs services de base au milieu rural à savoir l’éducation, la santé, l’accès à l’internet, et aux nouvelles technologies de la communication. Cela nécessite également des approches sectorielles pour renforcer les liens entre les centres urbains et leurs environs", a-t-il préconisé.

Il faut rappeler que le 12 août a été désigné Journée internationale de la jeunesse par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1999 et constitue une célébration annuelle du rôle des jeunes en tant que partenaires essentiels du changement. L’édition 2018 a pour thème Espace sécurisés pour les jeunes.

Suivez le message vidéo délivré par le secrétaire général de l’ONU António Guterres.

1 Contribution(s)

  1. KANKOE FOLLY APOLLINAIRE say:

    Bonjour chère Mr Madame,je suis content de soutenir ce projet ou idéal pour l'Afrique.Merci

    14/08/2018 09:26:48

Votre avis