Salami Layi aime tout ce qui est local

"Les transformateurs ont tenté de les placer dans des boutiques et les supermarchés mais, on a noté une certaine réticence de la part des supermarchés. Là où ils sont acceptés, ces produits ne sont pas placés aux premiers rayons. Du coup, on se sent un peu léser", note-t-il justifiant tout l’intérêt des vitrines aujourd’hui installées à Lomé et à Kara (nord-Togo).

M. Salami justifie que les produits locaux transformés localement présents dans ses vitrines (Nukafu, Kara, espace Fao derrière hôtel du 2février) sont très bonnes qualités.

"Nous dénombrons aujourd'hui, plus de 500 gammes de produits issus de 86 unités de transformations. Il s’agit entre autres des boissons, des huiles, des farines, des épices, des croquettes… Tous fabriqués essentiellement à base des produits directement venus des champs togolais. Il y a aussi les poissons et les viandes en provenance des éleveurs togolais", a-t-il indiqué.

Il ajoute que "tous ces produits sont analysés scientifiquement par les institutions étatiques et ne représentent aucun danger pour les consommateurs".

Consommez enfin local !

Salami compte exploiter efficacement et de façon efficiente dans l'intérêt de tous les transformateurs et producteurs agricoles, cet espace gratuitement mis à sa disposition.

En dehors des vitrines, le jeune entrepreneur a initié depuis mai 2018, le marché des produits locaux. Un marché qui s'anime tous les vendredis.

"L'objectif, c'est de mettre les consommateurs de nos produits en contact direct avec les fabricants. Dès le début y avait tellement d'engouement  et nous avions remarqué que les ventes augmentent chaque vendredi", se félicite –t-il.

Son seul challenge aujourd’hui, c’est que les togolais prennent d’assaut l’espace réservé à ces produits locaux car pour lui, consommez local permet de garder une bonne santé,  de valoriser le travail des producteurs et de contribuer fortement à la création de la richesse nationale.

1 Contribution(s)

  1. BAGNY MARIUS say:

    L'initiative de Salami est à encourager. Il a eu la bonne idée de mettre en place ces vitrines. La présentation des produits transformés localement souffre actuellement d'une faiblesse qui empêche ses produits d'être valablement exposés dans les rayons de supermarché et de tenir face à bla concurrence des produits industrialisés et présentés avec raffinement. L'idée des vitrines est un excellent palliatif. Il faudrait à présent approfondir l'idée dans tout son potentiel.

    10/11/2018 10:34:20

Votre avis