Justin Songo attend des preneurs

Retenu pour exposer ses inventions à la 3ème édition du forum économique de Chicago qui se tiendra du 4 au 6 octobre 2018, Justin Songo veut bien croire à un miracle de dernière minute.

Primé en 2014 comme meilleure invention togolaise pour la promotion de l’agriculture, le moulin à maïs de Songo trouve à peine preneur.

"A ce jour, aucun financement de la part du gouvernement pour passer à une production massive. Depuis lors, les exemplaires ont toujours été fabriqués sur commande", raconte –t-il. 

 

‘Nos produits sont très bien sollicités mais le problème est que nous fonctionnons sur commande par manque de financement. Nous n’avons reçu aucun franc du gouvernement. J’ai tenté plusieurs fois au niveau des structures mises en place pour la promotion de l’entrepreneuriat ; mais rien’, ajoute –t-il avec tristesse, la voix tremblotante. 

Pour Justin,  les quelques rares commandes ne lui permettent pas de vivre de son produit.

"Je vends mais j’investis aussitôt les fonds pour une nouvelle conception. Et avec les commandes, les paiements ne sont pas faits en sorte de me permettre de faire de l’économie. A ce jour, je n’ai que 8000 francs sur mon compte à la banque’, a-t-il déploré.

Les moulins de Justin fonctionnent à base du diésel ou du courant électrique et sont rapides, efficaces et économiques.  Les prix varient de 900.000 f à 1. 200.000 F.cfa.

Le Togo faut-il le rappelé est pays invité d’honneur à ce troisième forum économique de Chicago aux Etats-Unis.

Mots-clés :

1 Contribution(s)

  1. J say:

    L'éternel problème du financement. C'est vraiment dommage !

    10/09/2018 20:19:15

Votre avis