Gaston DOSSOUHOUI, ministre béninois de l'agriculture

Trois jours de travaux qui ont permis de faire le bilan des activités du PR-PICA et de réfléchir sur les perspectives pour une meilleure santé de la filière cotonnière dans les 06 pays membres du programme.

"Sans doute, vos échanges nous ont permis de tirer de nombreux enseignements qui nous ont été nécessaires pour élaborer les stratégies à court et à moyen terme pour la gestion des ravageurs, de la fertilité des sols et de ressources génétiques du cotonnier", a reconnu DOSSOUHOUI Gaston, ministre de l'agriculture béninois en clôturant les travaux.

Le ministre a incité les chercheurs à suivre le vent dominant sur la qualité technologique des fibres afin que les recherches puissent être au rendez-vous.

Lire aussi : Voici le bilan de santé du coton dans 06 pays du PR-PICA

"Je tiens à louer une fois de plus l'initiative de cette rencontre sous régionale qui témoigne de la ferme volonté de nos différents pays à mettre en commun leurs forces pour relever les défis auxquels nos filières cotonnières sont confrontées", poursuit-il soulignant que "la mise sur pied d’un tel programme constitue absolument un immense espoir pour nos producteurs".

"Je suis convaincu du fait que les conclusions auxquelles vous avez abouti seront un apport bénéfique pour nous tous, si chaque pays s'investi pour la mise en œuvre. J’espère également que cette initiative sera pérennisée au profit de la culture cotonnière et que cette démarche sous régionale contribuera à explorer d'autres centres d’intérêts pour nos différentes sociétés de développement", lance –t-il en guise de conclusion.

Rendez-vous est pris en avril 2020 pour la 13ème réunion du PR-PICA qui se tiendra à Dakar au Sénégal.

-------------

Envoyé Spécial à Cotonou, SANDALI P.

 

Mots-clés :

Votre avis