Le challenge était de booster l’employabilité des jeunes et des femmes pour renforcer la participation de toutes les catégories professionnelles à la construction nationale.

Eh bien, les femmes seront encore bien logées si elles décident d’entreprendre, surtout celles des milieux ruraux.

Aguey Wognon Kayi, la Directrice des Ressources Humaines au ministère de l’Agriculture a lors d’un panel au forum des paysans à Kara fait savoir que "l’entreprenariat féminin est un enjeu central de lutte contre la pauvreté et un moyen efficace pour atteindre la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Togo".

Il permet également aux femmes d’atteindre une autonomisation économique et décisionnelle, favorise le respect du cadre juridique l’atteinte des ODD.

Présente sur toute la chaîne et au niveau de tous les secteurs (agriculture, élevage, pêche, alimentation),  les femmes rurales jouent un rôle essentiel dans la croissance du secteur et dans le développement de l’économie.

"Très engagées, elles font preuve d’ingéniosité pour trouver ou adapter de nouvelles façons d'améliorer leur propre vie, ainsi que celles de leurs familles et communautés. Ce qui favorise une meilleure contribution des femmes aux charges du ménage (alimentation, soins et éducation", a fait savoir Mme Kayi.

 Depuis l’annonce du 03 janvier, c’est quoi le bilan d’étape ?

Depuis l’annonce du chef de l’Etat, des mesures ont été prises. Il s’agit :

  1. L’allégement des formalités administratives avec la création d’un guichet unique dédié pour accompagner ces opérateurs économiques pour l’obtention des pièces administratives habituelles au sein de l’OTR (s’adresser à l’agence OTR de votre localité pour plus d’informations)
  2. Carte d’opérateur économique avec régime fiscal réel avec TVA, Quitus fiscal,
  3. Agence nationale de promotion et de garantie de financement des petites et moyennes entreprises et industries (ANPGF),
  4.  Fonds national de la finance inclusive (FNFI)
  5. Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ)
  6. L’inscription  gratuite sur le site de la DNCMP en tapant le lien www.pjfe.dncmp-togo.com. L'inscription sur le site permet aux entrepreneurs d’être consultés pour des marchés sur ressources internes inscrites dans un PPM dédié aux acteurs ciblés (jeunes et femmes entrepreneurs) en fonction des zones de résidence suivantes : Lomé et ses environs, Tsévié à Blitta et Sotouboua à Cinkassé.

 

Votre avis