Tito Heatson ATTIKPO donne rendez-vous en 2019 pour parler de l'agriculture bio

Exposants et plusieurs centaines de visiteurs ont donné vie à ce salon marqué notamment par des panels consacrés aux différents programmes, politiques et projets agricoles ainsi que les  mécanismes de financement qui sont aujourd’hui disponibles au Togo.

Lire aussi : Tout est Ok pour fabriquer des riches grâce à l’anacarde

"Depuis 5 ans, l’accent était mis sur  la filière de l’ananas  et du cajou, mais cette année, nous avions mis en avant le manioc et l'anacarde", indique Tito Heatson ATTIKPO, commissaire général du salon.

Justifiant le thème central "l'agro-Entreprenariat des jeunes et l'agro-industrie"  retenu cette année, M. Attikpo a souligné qu’après les premières années consacrées à la sécurité alimentaire qu’il était temps par rapport à la mobilisation des jeunes en faveur du secteur de l’agriculture de les orienter sur les mécanismes de financement qui existent.

"Vu les efforts fournis par les jeunes  en agro-Entrepreneuriat, le défi de cette édition était de valoriser ce qu'ils font et les encourager à s'approcher des projets et programmes mis en place par le gouvernement. Ces dispositifs offrent aujourd’hui des facilités pour les aider à mieux organiser leur projet agricole et à avoir du financement", dresse –t-il comme bilan.

Lire aussi : De la terre à la table

Le commissaire du Sialo affirme que sa vision est d’aider les jeunes à passer le cap d’agro-entrepreneur à l’agro-industriel.

Anani Etsri (D) du journal Agridigitale recevant l'attestation

"Il faudrait que dans 5 à 10 ans, nous ayons des agro-industriels togolais disposant des firmes agro-industrielles qui sont installées dans notre zone portuaire afin qu’on puisse vraiment bénéficier de l'agriculture", a-t-il souhaité.

Pour l’édition de 2019, le commissaire du Salon informe que la thématique de l’emploi des jeunes dans le secteur de l’agriculture sera toujours au cœur des échanges avec un accent particulier sur l’agriculture biologique.

"Notre rêve est de faire de ce salon une référence en matière d’information agroalimentaire", a-t-il souligné. 

Il faut préciser que samedi, un dîner a été offert aux exposants et partenaires du salon. Lors de cette soirée, des attestations honorifiques ont été décernés aux partenaires dont le meilleur site d’information numérique agricole en Afrique Agridigitale.

Votre avis