La Banque Africaine de Développement (BAD) a accordé en décembre 2017 une série de dons évalués à 7,47 milliards de Fcfa pour accompagner le Togo dans le cadre du programme d’agropoles.

L’institution financière africaine s’est s’engagée à soutenir les investissements publics au titre du programme d’appui à la promotion de l’agrobusiness (PAGPA) initié par le gouvernement.

L’accord signé entre le ministre togolais de l’économie et des finances, Sani Yaya et Kahdidia Diabi, représentante de la BAD a pour objectif de contribuer à la création des conditions favorisant une croissance économique inclusive.

Les résultats attendus auront un important impact sur le secteur agricole et la vie des paysans. D’ici 2019, le délai de transfert au Togo devra passer à 60 jours contre 283 en 2016, le déficit de la balance commerciale agricole réduit 34 milliards de Fcfa et le taux de la pression fiscale connaîtra une amélioration de 4,3% du PIB. Aussi, le pays verra sa résilience aux facteurs de fragilité liés aux inégalités spatiales, renforcés.

Le PAGPA intervient comme une réponse aux défis majeurs auxquels le Togo continue de faire face dans le développement du secteur agricole.

Mots-clés :

Votre avis