Akpé Kevin Auguste Senu parmi les plus jeunes innovateurs d'Afrique

Au QG de Dashmake où une équipe du journal Agridigitale a visité, ces jeunes dont la moyenne d’âge tourne dans la vingtaine n’exultent que de joie et n’arrivent pas à contenir toutes leurs émotions après 4 ans d’énormes sacrifices.

"Agnamba Ossara et Edorh Apké Kevin Auguste représenteront Dashmake et tout le Togo au Bootcamp de Saly et à Anzisha à Cap Town", lâche Darwin Agbéwonou Yawovi, Manager en relations publiques de la Team.

Ainsi, du 28 au 30 septembre, le Bootcamp de Saly regroupera les entrepreneurs africains pour échanger sur leurs innovations et partager leurs expériences.

Anzisha qui s’ouvrira du 13 au 26 octobre est un prix qui récompense les jeunes entrepreneurs les plus innovants pendant une semaine à Cap Town.  Ce prix récompense les entrepreneurs de moins de 22 ans les plus influents et les plus innovants d’Afrique.

"Dashamake est choisi sur plus de 1000 candidatures et fait partie des 20 finalistes à ce prix",  se félicite Darwin qui précise que c’est la seule startup togolaise présente dans cette grande compétition et chaque vote compte.

Que sait-on vraiment de cette appli ?

L’idée de cette nouvelle application, qui a déjà gagné le 2e prix du concours "AppsTogo" en mai 2016 compte de nombreuses distinctions à l’échelle nationale et africaine.

Elle est née d’un constat simple. Lors d’un accident de circulation par exemple, les secours interviennent tardivement. Et souvent même trop tard pour sauver des vies.

D’où la volonté de ces jeunes de créer une plateforme mettant en relation les secours et les personnes nécessitant de l’aide.

C’est un système informatique d’informations sur la santé, de gestion et de géolocalisation des sinistres destinée aux secours (sapeurs-pompiers ; SAMU) et aux compagnies d’assurances. 

Il se compose de plusieurs application telles que : SOS Mobile (application mobile de lancement de signaux de détresse) ; SOS Superviseur (application web de gestion et de géolocalisation des sinistres) ; SOS ADS (application web d’envoi des conseils de santé) ; SOS Bracelet (un gadget sous la forme de bracelet équipé d’un code QR destiné à conserver les antécédents de santé de toute personne qui l’acquiert).

L’application mobile est disponible gratuitement sur Play Store ; l’application SOS Superviseur est loué aux compagnies d’assurances et aux services de secours (Sapeurs-Pompiers,  SAMU), SOS ADS est loué par des startups et des entreprises pour promouvoir leurs produits en lien avec la santé, le bien-être et par des ONG et institutions internationales pour diffuser des messages de sensibilisation et des conseils de santé à l’endroit des populations.

Enfin SOS Bracelet en cours de développement sera disponible dans les pharmacies et sera vendue à toute personne physique désireuse de s’en procurer. Pour plus de détails sur nos offres voir le lien :

Comment ça marche?

Dashmake : SOS System fonctionne avec la connexion Internet et Open Street Maps, une technologie internet gratuite qui décrit et détaille des quartiers et rues avec précision et nous permet  de géo-localiser des lieux dans Lomé de façon assez précise.

Il y a bien sûr des marges d’erreurs, mais elles ne sont pas de nature à induire gravement en erreur les secouristes. En plus, d’autres modules permettent aussi des discussions instantanées entre le secouriste et la personne aidant le blessé ainsi que l’envoie de photos pour pouvoir être conseillé au mieux sur les premiers soins (gestes) à prodiguer aux blessés, en attendant l’arrivée des secours.

L’application permet aussi d’envoyer le numéro de plaques des véhicules impliqués aux assureurs et également, pour les secouristes uniquement, de détecter des allergies ou maladies des personnes à secourir et qui sont inconscientes avant d’intervenir, via un code secret relié à une base de données médicale.

Enfin, l’application accueille des campagnes d’information et de sensibilisation concernant différentes thématiques liées au domaine de la santé. Nous rappelons que derrière toute cette technologie l’entreprise Togo Assistance joue un rôle important.

Le problème résolu 

SOS System à travers ses quatre applications résout la difficulté de localisation exacte du lieu du sinistre qui est source de retard dans l'intervention et par ricochet augmente le nombre de morts sur nos routes.

La gestion plus efficace et rapide dans le traitement des plaintes des administrés dans une collectivité territoriale; la réduction du déficit d'information sur la santé, la sécurité et le bien-être à l'endroit des publics cibles visés par des campagnes de sensibilisation, de dépistage, de vaccination, d'alertes d'épidémie et bien d'autres et la célérité dans la le traitement des déclarations des personnes assurées auprès de compagnies d’assurances.

En quoi votre solution est une innovation ?

D'abord parce que notre système résout les difficultés que rencontrent le système traditionnel de signalement de sinistre basé sur le numéro vert qui ne prend pas en compte un grand nombre de détails liés au suivi et à l'assistance des victimes et est tributaire d'une perte de temps considérable et se révèle peu efficace pour sauver rapidement les vies humaines. Ensuite sur les marchés togolais et marocains sur lesquels nous nous positionnons actuellement, il y a de réels besoins de digitalisation des services publics pour le traitement des plaintes des administrés, un besoin réel des collectivités territoriales et des entreprises de partager des informations ou des publicités de santé, de sécurité ou des publicités à l’endroit de la population.

Enfin de nombreuses compagnies d’assurances dans les deux pays gardent encore un système classique de déclaration des accidents par un numéro vert.

Notre application mobile  contribue déjà chaque jour à déclarer une vingtaine de sinistres et à sauver une vie sur dix au Togo. Notre application web d’envoi de conseils et astuces de santé permet de toucher plus de 200.000 jeunes togolais sur les réseaux sociaux qui apprennent à améliorer leurs habitudes alimentaires et à mieux prendre soin d’eux-mêmes.

Bientôt un module révolutionnaire pour gérer le cheptel…

Exactement, nous sommes en train de réfléchir à comment l’adapter à l’agriculture. Déjà avec le bracelet de code QR on peut localiser les troupeaux, surtout en pâturage ou en transhumance.

Le code QR peut aider les fermiers sans se déplacer de savoir où se trouvent leurs bétails. On peut déterminer les caractéristiques d’une bête (poids, âge, race) juste par le scan du code.

L’atout avec sos system est que nous développons actuellement une version révolutionnaire qui consiste à géolocaliser avec précision sans internet producteurs, éleveurs, loueurs de tracteurs, vendeurs de semences.

Cela sera une version qui sera plus utilisée dans les zones rurales.

1 Contribution(s)

  1. Johnc54 say:

    Real nice design and great articles, nothing else we want ffbddeadfdff

    06/10/2018 08:14:29

Votre avis