S’il faut d’emblée noter que l’approvisionnement a été rare dans la région des savanes avec le prix indicatif le plus élevé du 2,5kg à 800F.cfa, par contre, dans les 4 autres régions du pays, l’état de l’approvisionnement est moyen.

Dans la région des plateaux où la culture du manioc est importante, le prix indicatif est de 450F.cfa.

A Kara, le prix du 2,5kg est de 600F.cfa alors que dans les régions centrale et maritime, le prix indicatif est de 650F.cfa.

Mots-clés :

Votre avis