Contrairement à ce à quoi on devrait s’attendre par rapport aux infrastructures et équipements, la ville souffre d’assainissement, de disponibilité d’eau potable et la stabilité de l’énergie électrique reste à désirer.

Ville commerciale unique en son genre

La ville de Cinkassé est une localité située à 38 Km de Dapaong, chef-lieu de la préfecture de Tône et de la région des savanes. Cinkassé est la ville togolaise qui fait frontière au nord du pays, avec le Burkina Faso qui nomme «Cinkansé», sa part du gâteau issu de la mise en place des frontières terrestres qui ont séparé un peuple.

C’est une ville marquée par d’intenses activités commerciales. On y trouve presque tout et à un prix concurrent. Cinkassé abrite des boutiques de matériels informatiques, mobiliers, et équipements qui ont les prix les moins chers de la région et même du Nord Togo.

Dans le temps, certains togolais résidant au sud du pays, en mission ou de passage dans la région profitent pour se procurer de certains biens. Le marché de Cinkassé s’anime jeudi et dimanche. A part Lomé, la capitale, aucune ville ne concentre en son sein, une forte présence d’institutions financières au Togo. La ville a en plus, cette particularité de faire tourner les banques même les dimanches.

Cinkassé joue aussi un rôle important dans le développement des localités rurales. Elle est un centre d’approvisionnement de biens et équipements pour les localités rurales environnantes.

Le calvaire de Dubaï du Togo

Les multiples avantages commerciaux et la particularité singulière de Cinkassé sont inversement proportionnels à l’urbanisation de la ville. Cinkassé a pu faire de ses habitants, des millionnaires mais, elle  n’a malheureusement pu leur offrir un cadre de vie idéal.

L’eau est une denrée rare et précieuse pour cette localité où la chaleur est de mise. Les installations de la Régie togolaise des eaux (TdE) n’existent pas et les forages à énergie électrique pour la plupart, sont les portes de sortie pour cette crise d’eau potable.

Là encore, les coupures répétées de courant électrique fourni par la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET) conditionnent la vie des populations. Soit il faut puiser l’eau en quantité suffisante et conserver ou on risque de passer une journée noire sans eau.

Outre l’eau, la vie coûte chère à Cinkassé. Le logement n’est pas aussi coûteux mais il est difficile de trouver un logement décent surtout pour les étrangers présents pour raisons de service. L’urbanisation se limite aux principales voies tracées menant à la frontière équipées par endroit d’éclairage public. L’assainissement n’en est pas une préoccupation surtout dans les coins des quartiers et certains endroits du marché.

Bâtir Cinkassé pour fédérer dans le nord-Togo

Au-delà des avantages actuellement identifiables, la ville de Cinkassé présente encore assez de potentialités qui ne sont pas prises en considération. Beaucoup d’activités semblent évoluer dans l’informel. La ville de Cinkassé compte tenu des activités qui s’y déroulent nécessite d’être développée pour mieux canaliser les recettes et développer les activités.

Ceci pourra par ailleurs entraîner l’émergence de certaines localités rurales voisines, à l’instar de Timbou, village située à moins de 20 km de Cinkassé, qui a déjà pris la voie du développement.

 

Votre avis