René MATILLON (photo tamtaminfo.com)

Le patron de la SEEN, René MATILLON assure même qu’une nouvelle agence moderne sera fonctionnelle non loin de l’ancienne place située au quartier Maourey et logée dans les locaux du  château d’eau N°5.

Pour répondre à ce challenge, la formation du personnel devient un impératif pour M. MATILLON qui a séjourné depuis quelques semaines à Lomé (Togo) en formalisant une convention avec le Centre de formation aux métiers de l’industrie (CFMI), située dans la zone portuaire togolaise.

La convention a été signée le 17 octobre à Lomé entre le Directeur Général du CFMI, Jules Anani GOZO et René MATILLON, Directeur Général de la SEEN.

"Le CFMI dispose bien de compétences dont le Togo seul ne pourra s’en servir. Toute l’Afrique en a besoin", a confié M. MATILLON à Agridigitale se félicitant d’avoir dans la sous-région, un centre qui forme des compétences de qualité.

Aussitôt la convention signée, une première vague  de huit fonctionnaires de la SEEN a déjà débuté depuis il y a quelques semaines leur renforcement de capacités.

Ils sont donc les pionniers de la centaine d’agents prévus pour cette première phase de la convention CFMI-SEEN. "La convention permettra de développer les compétences des salariés en hydraulique, management, automatisme, groupe électrogène, soudure etc. ", souligne –t-il.

Lire aussi : Le CFMI va ouvrir la filière irrigation

M. GOZO a pour sa part indiqué que le succès du CFMI après deux années d’opérationnalisation n’est plus à démontrer.

"Plus de 180 jeunes sont déjà formés dans ce centre avec un taux d’employabilité de plus de 80%", témoigne –t-il. Le Centre forme en Mécanique diésel, mécanique d’entretien, électromécanique, chaudronnerie-soudure, froid-climatisation.

En 2017, la SEEN a une capacité de production journalière estimée à 312 000 m3 d’eau et disposait de cinq usines de traitement des eaux et de trois laboratoires d’analyses.

Filiale du groupe Veolia (France),  elle est créée en mars 2001 suite à une restructuration du secteur de l’hydraulique urbaine au Niger. La SEEN est liée à l’Etat et la Société de Patrimoine des Eaux du Niger (SPEN) par un contrat d’affermage. La convention CFMI-SEEN est d’une durée de 1 an renouvelable.

Mots-clés :

Votre avis