Dr. Markus Wagner

"Nos actions visent à augmenter le rendement et l’emploi. Nous essayons de créer une valeur ajoutée et une transformation surplace pour que le bénéfice économique demeure dans le pays le plus possible. À la fin, nous visons la lutte contre la pauvreté au sein de la population togolaise", indique –t-il.

Les activités de la GIZ ont repris au Togo en 2013 et se concentrent en gros sur trois grands axes à savoir: la bonne gouvernance et la décentralisation ; l’agriculture et le développement rural ; puis la formation professionnelle et l’emploi des jeunes.

Dans le domaine de l’agriculture et du développement rural, la GIZ appuie par exemple les petits exploitants agricoles par des formations intensives.

"Ce sont à peu près 18.000 petits producteurs qui ont été formés dans ce qu’on appelle Farmer Business School (FBS). C’est une approche qui développe l’alphabétisme financier pour qu’ils puissent développer une entreprise afin de quitter la subsistance pour aller à la commercialisation", explique Dr. Markus Wagner.

Développer la chaîne de valeur ananas

Les officiels au lancement du PrAACoFAT

Dr. Markus Wagner est également chargé de la mise en œuvre du projet Projet d’Appui à l’Amélioration de la Compétitivité de la Filière Ananas au Togo (PrAACoFAT) lancé il y a quelques jours.

Ce projet financé à 3,9 milliards F.cfa par l'Union Européenne et l'Allemagne vise à faciliter l'accès au marché pour les petits exploitants agricoles en réduisant leurs coûts de production et de commercialisation.

Il sera notamment question de soutenir pendant 5 ans (2018-2022) pas moins de cinq moyennes entreprises et environ une vingtaine de petites et micro entreprises.

"Le projet s'est donné comme ambition de faire connaître l'ananas du Togo et ses produits dérivés sur les marchés internationaux et de multiplier la demande et d'en faire un médium pour une meilleure valorisation des autres fruits produits localement", souligne Dr Wagner.

Le PrAACoFAT bénéficie de l’appui du gouvernement qui mise sur le développement des chaînes de valeur, surtout dans la filière ananas.

Outre l’agriculture, la GIZ intervient également au Togo dans les domaines des énergies renouvelables, la biodiversité, la gestion des ressources forestières et de reboisement durables.

Mots-clés :

5 Contribution(s)

  1. AGBAGBA Yao Mawuko say:

    Je remercie beaucoup la GIZ car avec eux, la production d'ananas dans la préfecture de l'AVE précisément à Dzolo Vodome, tout cool koaa.Merci infiniment.

    25/01/2019 16:30:40
  2. AGBAGBA Yao Mawuko say:

    Mes salutations, je remercie le gouvernement Togolais et tout partenaire qui prennent en considération l'agriculture. Je suis un jeune bachelier producteur d'ananas maïs manioc igname. Je veux aussi crée un entreprise d'élevage des porcs, poules locales et chèvre mais il me un financement. SVP j'ai besoin d'aide(comment et où trouver du financement) merci🙏

    25/01/2019 16:19:49
  3. ALi hodabalo say:

    La giz fait de merveilles choses au Togo je remercie la coopération allemand et les européennes pour le financement intensif, mais j,ai quelque-chose à vous proposer seulement je viens de finir la licence en ressources humaines svp je sollicite un stage de 3 mois pour soutenir peux je trouver à la giz numéro 91056727/99822025

    23/01/2019 16:24:59
  4. Elom koffi DOKOU say:

    Je tiens a remercié la GIZ pour toutes ces actions dans le pays au fait je suis un maraîcher dans la préfecture des lacs je voulais intervenir dans le reboisement durable dans une zone dans les lacs et j'ai besoin du financement mais je ne sais pas comment y arriver pour l'obtenir

    22/01/2019 12:20:05
  5. M'KENNA Soka. Guéba say:

    Mes respects, je veux pratiquer la culture des tomates en toute saison. Je veux m'inspirer de la technique burkinabè. Il me manque le financement. Je possède 2 hectares cultivables. Ma formation en la technique est une autre chose que je doit pas négliger. J'ai besoin de l'aide de la GIZ. Merci.

    22/01/2019 05:04:46

Votre avis