Agridigitale.net s’est intéressée ce dimanche à la base de données du système d’informations sur le marché du travail (SIMT) diffusé en 2017, qui pour l’essentiel, révèle que le secteur agricole reste avant tout, le socle de la création de richesses et de réduction de la pauvreté.

L’objectif du rapport réalisé par l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) avec l’appui de la coopération allemande (GIZ) était de rechercher la solution au chômage et au sous-emploi. Et cette solution a été bien trouvée d’après la cartographie de l’emploi des métiers porteurs dressée dans les six(6) grandes villes du Togo.

Il s’agit de Kpalimé, Sokodé, Kara, Tsévié, Atakpamé et Dapaong. La cartographe a permis de mettre sur pied la base de donnée appelée ‘information sur le marché du travail’. L’étude a répertorié en 3 grands services, les métiers ou les opportunités à saisir dans les 6 villes pour gagner de l’argent et sortir du chômage.

Il s’agit des services aux producteurs agricoles et transformateurs ; de transport logistique et d’énergie renouvelable.

Services aux producteurs agricoles et transformateurs

Les techniciens de forage, d’irrigation,  mécaniciens et conducteurs d’engins agricoles  sont les métiers très porteurs dans les villes de Sokodé, Kara et Dapaong.

A Kara particulièrement, les jeunes pourront s’intéresser aux métiers de forgeron ou fabrication d’outils agricoles. Le projet agropole qu’abrite cette ville est d’ailleurs un véritable atout et niches d’opportunités.

Ceux qui résident dans les villes de Tsévié, Kpalimé, Atakpamé peuvent se lancer comme technicien d’emballage et de conditionnement des produits frais. Dans les 6 villes enquêtées, les techniciens de coopérative sont très demandés et ceux qui s’y lancent peuvent trouver leur part et gagner leur vie.

Service de transport logistique

Dans cette catégorie, les conducteurs et mécaniciens hydrauliques de poids lourds sont des métiers porteurs dans les villes de Dapaong et de Tsévié. A Tsévié, Atakpamé et Kpalimé, les conducteurs et réparateurs de camion frigoriste peuvent aussi trouver leur compte.

Conducteur de tricycle ramenant les femmes du marché (nord-Togo)

Dans les 6 villes du pays, les conducteurs et mécaniciens de petits véhicules légers (tricycles) pour sortir les productions agricoles des champs sont très recherchés.

Service énergie renouvelable

La demande en énergie renouvelable est très forte. Dans les 6 villes urbaines du Togo, les techniciens solaires ; en biogaz et en traitement de déchets ont plus de chance de réussir.

C’est clair qu’avec cette cartographie de l’emploi, le choix de ces métiers porteurs afin de mieux répondre à la demande du marché devient un impératif pour sortir du chômage et du sous-emploi.

L’enquête a toutefois recommandé aux  pouvoirs publics d’accompagner les opérateurs économiques déjà installés dans ces villes à avoir des facilités d’accès au financement ou au microcrédit à des taux d’intérêt raisonnable.

Mots-clés :

Votre avis