Edo Apelete, jardinier prospère

Un jardinier prospère que le journal Agridigitale a rencontré à Agoé (banlieue nord de Lomé) et qui s’apprête à se lancer également dans une ferme d’élevage.

"Depuis la classe de 5eme, je suivais un jardinier pour l’aider dans ses activités. Apres mon BEPC je suis parti faire 02 mois en soudure et par faute de moyen pour payer les matériels de travail, j’ai  dû laisser tomber et continuer de suivre mon patron jardinier jusqu’au point où j’ai pris la décision d’apprendre ce métier", raconte –t-il.

Tout ce parcours a été très bénéfique à Edo qui fabrique aujourd’hui ses propres pots de fleurs dans lesquels il implante les fleurs pour enfin commercialiser.

"J’ai débuté ma propre entreprise avec une somme de 30.000frs et en 09 ans de carrière, j’ai deux maisons, une moto et une famille que je nourris chaque jours. Je voyage même vers l’intérieur du pays pour des services", témoigne –t-il.

Il pense que "contrairement à l’agriculture, le jardinage est une activité très artistique qui permet de semer ou de planter des végétaux dans des conditions idéales pour un bon développement et une très bonne réussite dépendra du sol et des ressources dont dispose le jardinier.

"Pour faire des pépinières, il faut utiliser la terre des vieux dépotoirs (très riche en éléments nutritifs) afin d’aider les jeunes pousses d’en trouver suffisamment", conseille Edo.

Il ajoute que "la mise en terre se fait par semi et par bouturage, les graines font aux maximum 05 jours excepté le palmier Royal qui fait 01 mois tout comme les tiges en bouturage".

"C’est une activité pas aussi aisée mais qui demande une consécration, un amour pour le métier et une parfaite maitrise du traitement  des différentes fleurs", a-t-il indiqué.

Edo Apelete fait jouer beaucoup son expertise. Il réalise des chantiers et s’en sort très bien. Son seul souhait aujourd’hui, après toutes ses réalisations, c’est de consacrer une partie de son revenu à l’élevage.

"Je projette créer une ferme d’élevage dans très peu de temps avec mes propres moyens sur un terrain déjà disponible à Apésito sur la voix de mission Tové", lance –t-il très convaincu qu’il a touché enfin la réussite.  

Votre avis