Un agriculteur dans son champ, le 23 juillet 2019 à Guigneville (Essonne). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)/Franceinfo.fr

Selon le site, le niveau des pertes "pourrait aller de 30 à 50%" et "les revenus vont forcément baisser pour les éleveurs qui vont être obligés d'acheter du foin pour maintenir un niveau de production".

Au Ghana, la filière anacarde se porte plutôt bien. www.commodeafrica.com informe que "le gouvernement avait consacré 1 milliard de cédis (€ 165,4 millions) à la mise en place de l’Autorité de développement des cultures arboricoles pour régir l’industrie de la noix de cajou afin qu'elle  contribue de manière significative au produit intérieur brut (PIB) du pays".

Enfin, www.fr.metrotime.be informe que le plus grand parc éolien (365 éoliennes) d’Afrique a été inauguré au Kenya faisant de ce pays, le leader mondial en matière d’énergie renouvelable.

Votre avis