Connaître les acteurs pour mieux les accompagner

Issus de différentes directions (DSID, ICAT, DAEMA, NSCT) du ministère en charge du secteur agricole et des faîtières des organisations paysannes, ces techniciens ont 2 jours pour s’imprégner des principes du MIFA (Mécanisme incitatif de financement agricole) et du questionnaire numérique.

Pour cette opération de collecte de données, c’est un véritable défi qui se présente aux initiateurs qui en veulent une base de données unique sur laquelle s’appuieront toutes les actions dont essentiellement  le MIFA.

Participants à l'étape de Kara

"De cette opération, dépendra la réussite du Mifa", a insisté le Docteur Ale Gonh-goh Ayéfouni, Directeur Général de l’Institut de Conseil et d’Appui Technique (ICAT).

Lire aussi : Agriculteurs togolais, enrôlez-vous pour obtenir votre subvention

Il est également programmé une séance d’informations destinée au personnel des différentes régions de l’institut, sur la restructuration et les nouvelles orientations de l’ICAT.

Notons que cette formation qui lance l’opérationnalisation de l’enrôlement des acteurs du secteur agricole se situe dans le cadre des reformes instituées dans le secteur pour le transformer profondément afin d’atteindre les résultats escomptés par le PND (Plan national de développement).

Après Kara et Savanes, cap sur les régions Maritime et Centrale pour la deuxième phase, puis Plateaux pour la troisième phase dont la fin est prévue le 25 avril.

--------------

MALIKI N.

Votre avis