Odilia GNASSINGBE(image archive agridigitale)

L’initiative prise par le Centre Autonome d’Etude et de Renforcement des capacités pour le Développement au Togo (CADERDT) en organisant cette rencontre est de présenter les potentialités et surtout les opportunités d’affaires dans le secteur agro-industriel au Togo aux différents acteurs du secteur privé national et international et aussi de faire découvrir les conditions et les cadres nécessaires pour une mise en œuvre efficace des partenariats public-privés au Togo.

Lire aussi : Un forum PPP en agriculture attendu en novembre à Lomé

La Directrice du CADERDT 2ème à droite sur la photo

Durant deux jours,  les enjeux de la valorisation du secteur privé dans la transformation structurelle de l’Afrique à travers l’agriculture seront au cœur des échanges.

En prélude à ce rendez-vous de Lomé, Odilia GNASSINGBE, Directrice du CADERDT a participé du 12 et 13 novembre à Casablanca au Maroc à la 2ème édition du Forum PPP Afrique 2018 autour du thème "Promouvoir l’Agriculture et les Technologies de l’information et de la communication (TIC) grâce aux partenariats public-privé (PPP)".

Mme GNASSINGBE-E  a, à cette occasion, animé un panel sur le thème "les champs d’intervention possibles et les conditions de réussite pour la mise en place de PPP dans le secteur agricole"

Elle a développé sa vision sur les enjeux de la mobilisation du secteur privé dans la modernisation de l’agriculture pour la transformation structurelle de l’Afrique et a exposé l’ambition du gouvernement togolais de promouvoir une agriculture à haute valeur ajoutée à travers notamment, le développement des agropoles, des parcs industriels et des pôles de compétitivité pour la transformation agricole.

La Directrice de la CADERDT n’a pas manqué d’exposer sur les grandes lignes du Forum de haut niveau sur l’agro-industrie et les PPP qui se tiendra les 22 et 23 novembre 2018.

Lire aussi : ‘Le PPP n’est pas une solution miracle’

Le forum de Casablanca a été riche en panels. Des débats ont eu lieu autour du financement des investissements et la gestion des risques en PPP ; l’accélération de la transformation numérique par les PPP ; les nouvelles technologies numériques au service de l’agriculture et la présentation des succes stories.

En gros, le forum de Casablanca a été une réussite selon les organisateurs.

Lire aussi : Rendez-vous dans 20 jours à Casablanca

Les échanges ont permis d’analyser le rôle des PPP dans la transformation agricole et numérique de l’Afrique en termes d’infrastructures et d’usage, de capitaliser sur les expériences des bonnes pratiques dans la mobilisation du secteur privé pour le développement du continent.

----------

Visitez le site du forum

Votre avis