Kodzo Adedze en blanc au milieu de la photo

Le patron de l’office Togolais des recettes (OTR) a introduit samedi cet appel à Mission Tové à l’occasion de la première édition de la fête du riz encore appelée ‘Molouzan’ à Tové.

Riziculteurs, cadres venus des 5 cantons de la vallée de zio et simples visiteurs ont assisté à cette fête axée sur le thème: "Cohabitation pacifique et valorisation du patrimoine culturel au développement durable".

A lire aussi : Tous à Kovié pour cultiver le riz

Cette fête jadis célébrée après chaque première récole entre les riziculteurs de mission Tové est cette année généralisée aux autres localités environnantes dans le seul but de promouvoir le développement de la culture du riz dans toute la région.

"Pour les prochaines éditions, nous souhaiterions inviter tous les riziculteurs des autres régions pourquoi pas des pays voisins", a souhaité M. Adedze.

Au Togo, la production du riz demeure déficitaire malgré la mise en place de plusieurs politiques visant à l’autosuffisance du pays en consommation de la céréale.

Selon les spécialistes, l’itinéraire technique de la culture du riz repose sur le choix de la variété, la préparation du sol, mise en place, contrôle de l’eau, de l’entretien des cultures, de la récolte et des activités post récolte.

A lire aussi : En 9 ans, la production de riz s'est accrue de 64%

La filière riz a enregistré un meilleur taux de couverture des besoins passant de 85.637 tonnes à 140.519 tonnes entre 2008 et 2017, soit un taux d'accroissement de 64,09% en 10 ans. Un état des lieux de la filière s’avère aussi important pour booster la productivité, surtout le rendement à l’hectare toujours faible.

Sandali Palakiyem de retour de Mission Tové pour Agridigitale

Mots-clés :

Votre avis