L’accès aux crédits agricole et rural en Afrique, une priorité

Elle regroupe depuis sa création des banques et institutions financières directement ou indirectement impliquées dans la fourniture de services financiers destinés au développement rural.

AFRACA jouit d'un statut de liaison avec la FAO et fonctionne sur le modèle de partage des risques, ce qui fait aujourd’hui, sa force de réussite.

Pour faire un bilan mi- étape du chemin parcouru et dresser de nouvelles perspectives, la 20ème session générale de l’Association s’est ouverte mardi au siège de la Banque ouest africaine et de développement (BOAD).

Photo de famille des participants à la 20ème session

En 48h, les participants feront le point sur les différents types d’interventions mises en œuvre par les institutions membres et partenaires de l’AFRACA, partager des enseignements sur les succès et les défis de divers modes et  outils de financement rural et agricole.  

"Vielle de 40 ans, l’AFRACA continue de  pousser l’agriculture africaine en favorisant l’accès du monde rural au financement agricole", a salué Bassary Touré, Vice-président de la BOAD et de l'AFRACA.

L’agriculture est l’un des secteurs du continent qui occupe une place importante dans la structure économique des Etats. Elle contribue occupe plus de 80% des populations qui sont à 90% rurale.

"Notre rôle au sein de l’AFRACA en tant qu’organisation, c’est impulser le développement agricole à travers les moyens financiers, techniques, également les nouvelles technologies de l’informatique", a-t-il martelé.

Pour sa part, Moussa Djagoudi,  Expert au bureau régional de la FAO a rappelé que depuis des années, son organisation travaille sur le développement de l’agriculture dans le monde rural.

"L’AFRACA œuvrant dans l’accès aux crédits rural et agricole. Les deux organisations (FAO&AFRACA) travaillent en synergie pour faciliter l’accès des acteurs des chaînes de valeur aux crédits agricoles", se félicite –t-il.

M. Djagoudi détaille que cette synergie permet aux petits producteurs  d’avoir une bonne production, d’accéder aux marchés et par conséquence, améliorer leurs conditions de vie.

Que sait-on vraiment de cette organisation ?

 

Les travaux durent deux jours à Lomé

AFRACA est une organisation lancée en 1977 et ouverte aux banques centrales ; commerciales ; institutions gouvernementales et autres institutions impliquées dans le développement rural.

Elle œuvre en encourageant la coopération entre les gouvernements et les institutions financières dans les domaines du crédit agricole et des banques; améliorer la planification et la gestion des arrangements financiers visant le développement rural et financier et établir des relations appropriées avec les organisations internationales et les organismes donateurs, tout en servant de lien entre ces organisations et les membres de l'AFRACA.

AFRACA conçoit, organise et coordonne des programmes de formation pour les membres; apporte son soutien au développement de la finance rurale par la conception et la mise en œuvre de mécanismes de finance rurale.

Depuis 1982, l'AFRACA a développé sa propre forme de coopération technique entre pays en développement (CTPD) en capitalisant sur les diverses compétences de ses membres.

----------------

De nos envoyés Thomas K. et Victorien A.

Mots-clés :

Votre avis