Xi Jinping (crédit photo AFP)

M. Xi précise que "cette somme sera fournie sous forme d'aide gouvernementale, ainsi que d'investissements et de financements en provenance d'établissements financiers et d'entreprises du pays".

Lire aussi : Xièxiè nínde bāngzhù

Selon l’agence Xinhua, le financement comprend 15 milliards de dollars de subventions, de prêts sans intérêts et de prêts concessionnels, 20 milliards de dollars de lignes de crédit, la mise en place d'un fonds spécial de 10 milliards de dollars pour le financement de développement et d'un fonds spécial de 5 milliards de dollars pour financer les importations de l'Afrique.

Lire aussi : Ici, nous faisons la démonstration des technologies agricoles

Il a aussi encouragé les sociétés chinoises à investir au moins 10 milliards de dollars en Afrique au cours des trois prochaines années.

Même si la clé de répartition par pays n’est pas précisée dans le discours du président Xi, l’Afrique sort qu’à même gagnante de cette importante enveloppe reconduite après celle de 2015 à Johannesburg en Afrique du sud.

8 initiatives en faveur de l’Afrique

Le président chinois Xi Jinping a annoncé la mise en place de huit initiatives majeures avec les pays africains dans les trois années.

Ces initiatives  vont couvrir les secteurs clés, tels la promotion industrielle, la connectivité des infrastructures, la facilitation du commerce et le développement écologique.

Promotion industrielle

Sur la promotion industrielle, une exposition économique et commerciale Chine-Afrique s’ouvrira en Chine très prochainement avec pour but d’inciter les entreprises chinoises à intensifier leurs investissements en Afrique.

Le géant asiatique s’engage à appliquer 50 programmes d'assistance agricole et fournira de l'aide alimentaire humanitaire d'urgence évalués à 147 millions de dollars en faveur des pays africains affectés par les catastrophes naturelles. 500 experts agricoles chinois de haut rang sont également annoncés en Afrique.

Connectivité des infrastructures

Le président chinois a fait savoir que la Chine travaillerait avec l'Union africaine pour élaborer un plan de coopération d'infrastructures sino-africain et soutiendrait les entreprises chinoises dans leur participation au développement des infrastructures de l'Afrique par la voie de l'investissement-construction-opération ou d'autres moyens.

Facilitation du commerce

M. Xi a noté que la Chine augmenterait les importations d'Afrique, surtout de produits non liés aux ressources en provenance, et soutiendrait les pays africains dans leur participation à la Foire internationale des importations de Chine. Les pays africains les moins développés seront exempts de frais de stand d'exposition, a-t-il promis.

Développement écologique

M. Xi a noté que la Chine entreprendrait 50 projets d'assistance au développement écologique et à la protection de l'écologie et de l'environnement, avec un centre sur les changements climatiques, l'océan, la prévention et le contrôle de la désertification et la protection de la faune et de la flore.

Construction de la capacité

Il a souligné que la Chine établirait dix ateliers Luban en Afrique afin de fournir une formation professionnelle aux jeunes africains.

La Chine formera également 1.000 Africains de haut niveau, accordera à l'Afrique 50.000 bourses gouvernementales, parrainera les opportunités de séminaire et d'atelier de 50.000 Africains, et invitera 2.000 jeunes africains à visiter la Chine pour des échanges.

Soins de santé

M. Xi a assuré que la Chine améliorerait 50 programmes d'aide médicale et de santé pour l'Afrique, avec un centre sur les projets phares tels que le siège du Centre africain pour le contrôle et la prévention des maladies et les hôpitaux d'amitié Chine-Afrique.

Echange entre les peuples

Il a indiqué que la Chine établirait un institut des études africaines et renforcerait les échanges avec l'Afrique sur la civilisation. La Chine souhaite la bienvenue à l'Afrique en vue de sa participation à la Ligue internationale des théâtres de la Route de la Soie, à l'Alliance internationale des musées de la Route de la Soie et au Réseau de festivals artistiques de la Route de la Soie.

Paix et la sécurité

Il a annoncé que la Chine établirait un fonds de paix et de sécurité Chine-Afrique et continuerait à fournir une assistance militaire gratuite à l'Union africaine.

Un total de 50 programmes d'assistance à la sécurité seront appliqués dans des domaines tels que les missions de maintien de paix de l'ONU, la lutte contre la piraterie et la lutte contre le terrorisme.

Après toutes ces annonces, les dirigeants africains ont à leur tour exprimé toute leur reconnaissance à la Chine et ont surtout plaidé en faveur d’une implication plus directe et plus soutenue des entreprises chinoises du secteur privé en Afrique.

Le Sommet de Beijing 2018 du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) prendra fin mardi sur une déclaration dite de Beijing.

Votre avis