Ancien président régional de la coopérative La semence dans la région, Edjewou est un modèle de paysan qui depuis 30 ans suit à la virgule près, les conseils de l’Institut Togolais de recherche agronomique (ITRA) dans le choix des semences et le suivi des itinéraires techniques.

L’Inspection payante

L'inspection se fait par les techniciens de l'ICAT (Institut de Conseil d'Appui Technique) à l'endroit des producteurs qui possèdent au minimum 5 hectares.

Ceux qui n’en possèdent pas peuvent se mettre en groupement et solliciter l’appui des inspecteurs qui à chaque passage délivrent une quittance d’inspection. 

L’an dernier, j'ai fait du soja sur 23 hectares et du maïs sur 30 hectares. J'ai payé 50.000Fr pour chacune des deux spéculations sans tenir compte du déplacement que nous assumons également.

Un investissement gagnant

Dans notre zone, la plupart des producteurs de maïs utilisent la variété IKENNE 9449-SR. Ceux qui refusent de mettre en application les conseils des techniciens obtiennent seulement 15 sacs à l’hectare alors que moi je récolte jusqu’à 3,5tonnes.

Pour ce qui concerne le Soja, j’utilise la variété PGX1910 tout comme les autres mais mon rendement est nettement meilleur.

Pendant que moi j’en obtiens 2tonnes par hectare, les autres se retrouvent avec trois ou cinq sacs.

Mots-clés :

Votre avis