NENE Kwame Willy

En 5 ans, le trafic portuaire au Port Autonome de Lomé (PAL) est passé de 7,7 millions de tonnes (en 2012) à plus de 19 millions tonnes (en 2017), soit un taux de progression exponentielle de 148%. 

NENE Kwame Willy, Directeur Commercial du PAL s’en était félicité cette semaine lors de la journée dédiée au PAL à la 15ème foire internationale de Lomé.

"Le PAL a une profondeur de 16,6m et est dans la sous-région Ouest Africaine, le seul port pouvant accueillir à tout moment, des navires de grand tonnage", a-t-il indiqué.

M. NENE souligne que "contrairement aux autres port qui sont obligés de faire du dragage cinq à six fois dans l’année, le PAL à tout moment faire rentrer des navires au PAL".

"L’informatisation des activités au niveau du Port Autonome de Lomé et l’implémentation du guichet unique entrainant la disparition des faux frais et la réduction du temps de passage des marchandises en font le plus compétitif de la sous-région. Le coût de passage des marchandises au niveau du port autonome de Lomé est le plus compétitif de la sous-région", a-t-il ajouté.

Selon les autorités portuaires, ces résultats sont le fruit de 17 ans de travaux quand le gouvernement a lancé en 2001 la concession du port.

Votre avis