Dona Etchri (D) expose son nouveau service agricole à Rome (@etchridona)

La nouvelle tendance prend partout et le Togo ne fait pas exception. Dona Etchri, promoteur d’e-agribusiness ne supporte plus de voir les producteurs braver plusieurs obstacles avant de traiter leur champ.

À l'horizon 2025, ce jeune qui partage sa vie entre la technologie et l'agriculture ambitionne de former et déployer sur toute l’étendue du territoire national, 500 pilotes de drones agricoles qui vivront bien de leur métier tout en rendant service aux vaillants agriculteurs.

Les avantages de l’utilisation du drone dans l’agriculture ne sont plus à démontrer.

D’abord, le drone permet de gagner en temps. En 15minutes au plus, un hectare peut être survolé et les données précises collectées permettent de prendre des décisions.

Ensuite, le drone a cette capacité de pouvoir scanner le champ et détecter les maladies éventuelles et traiter exactement la partie qui est attaquée au lieu de traiter tout le champ comme cela se fait habituellement.

Il permet ainsi  d'économiser sur la quantité de produit à utiliser. Par ailleurs, il évite aux travailleurs qui répandent ces herbicides et pesticides, les maladies et les allergies.

Lire aussi : Samuel et Awal survolent les cultures avec le drone

"Quand je prends par exemple nos parents qui doivent faire rependre des pesticides, ils font appel à des gens qui mettent des matériels au dos et ont besoin de plusieurs jours pour traiter un hectare. Pendant ce temps, si les plants sont attaqués, les parasites continuent leur action sur ces plants. Donc aujourd'hui, les drones vont nous permettre de faire toutes ces activités en 15min pratiquement au même coût," justifie Dona Etchri.

Drone agricole de e-agribusiness

Pour l’heure, il affirme que "les préparatifs sont en cours pour le démarrage effectif de la phase pilote du projet pour réaliser des travaux pour le compte de certains agriculteurs afin de recueillir leurs témoignages sur la valeur ajoutée de ce nouveau service".

"C’est à partir de là que nous allons pouvoir mobiliser davantage de financement pour être en mesure de créer dans chaque région du Togo, une agence qui offre des services agricoles basés sur les drones aux agriculteurs avec la possibilité de prodiguer des conseils en se basant sur le résultat du scannage du champ et donner des conseils en ce qui concerne le besoin en nutriments des plants," indique Dona à agridigitale.

Bien que nouveau sur le marché du drone, e-agribusiness dispose d'un réseau d'expert pour faire de ce projet une réussite nationale.

Lire aussi : L’agriculture de précision débarque au Bénin

"Depuis le mois passé, notre société est membre du consortium AfricaGoesDigital qui rassemble tous les dronneurs d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique appuyés par notre partenaire clé, le CTA. Pour le moment, on travaille avec une entreprise Ghanéenne qui a une grande expérience dans la fabrication et l'exploitation des drones," assure-t-il.

"Si au même coût, on peut traiter un champ sans pour autant braver les obstacles tels que les arbres, les montagnes et tout, ça ne fera que faire avancer les travaux au grand bonheur du paysan togolais qui n'en demande pas plus", précise le promoteur de e-agribusiness.

2 Contribution(s)

  1. EGBELOU Hodabalo say:

    Je vraiment ému en lisant cette publication. L'utilisation des Drômes en agriculture est une technique très pationnante. Je serai fière de voir les Drômes être utilisées en agriculture.

    23/05/2019 19:09:33
  2. Akpo sandrin say:

    c'est pas en fait un avis mais moi je veux juste vous remercier pour les efforts que vous ne cessez de ménager pour aider nos parents à améliorer leur rendement. Cependant, je voudrais solliciter votre expertise sur mon thème de mémoire intitulé : Dynamique spatio-temporel du couvert végétal des sites d'extraction minière de phosphate à Hahotoe. merci.

    22/05/2019 23:12:03

Votre avis