L’institution a lors de son conseil d’administration tenu cette semaine à son siège à Lomé, validé 11 nouvelles opérations dont une en faveur du Togo.

Le Projet de transformation agroalimentaire au Togo prévoit  l’aménagement d’un agroparc de 46 ha; la construction de trois (03) barrages; l’aménagement de 6.500 ha de zones d’activités agricoles planifiées (ZAAP), de 2 500 ha de bas-fonds et de 1 500 ha en maîtrise totale de l’eau ; la réalisation de 130 km de pistes ; l’électrification de quatorze (14) villages ; la réalisation de six (06) mini-AEP et de 80 forages équipés de pompes.

A cela s’ajoutent la mise en place de dix (10) centres de transformation agricole (CTA) ou centres d’agrégation; et la mise en œuvre des actions d’accompagnement et des mesures environnementales.

La Boad reste une institution qui accompagne les Etats de la sous-région dans l’exécution des projets de développement. A ce jour, toutes ces opérations en faveur des Etats bénéficiaires s’évaluent à 5201 milliards FCFA.

Votre avis