Point d'eau potable (crédit photo Agridigitale)

L’enveloppe de la banque servira à la construction de 35 systèmes d’alimentation en eau potable desservant 46 centres semi-urbains.

Précisément,  il sera réalisé 5 prises en rivière et 48 forages ; 35 unités de traitement pour une production de 28 056 m3/jour d’eau potable ; 369. 459 ml de canalisations d’adduction et de distribution d’eau potable ; 39 châteaux d’eau d’une capacité totale de 7.650 m3 desservant 546 bornes fontaines et 700 branchements particuliers.

En gros, le projet global porte sur l’alimentation en eau potable de 89 centres semi-urbains, des centres les moins couverts, avec un taux de couverture de 20% pour une moyenne nationale de 50%.

Le financement partiel accordé par la BOAD à ce projet du gouvernement togolais a été approuvé mercredi lors de la 110ème session du Conseil d’Administration de la Banque tenue à Abidjan en Côte d’Ivoire sous la présidence de Christian Adovelande.

Votre avis